The Young Lady

young ladyUn brin déroutant

Le synopsis annoncé et la bande annonce ne laissent guère présager la véritable tournure de ce film. Si au regard de ces dernières, l’on s’attend à une histoire d’amour déchirante et à une compassion évidente pour les deux protagonistes, il n’en est rien. L’intrigue est beaucoup plus sombre et violente, les personnages littéralement fous de passion, prêts à tout pour pouvoir continuer de l’assouvir. Non un réel amour, mais une irrésistible attirance physique et une perversité sexuelle, provoquées par l’ennui d’un quotidien morne et stérile.

La mise en scène froide et sobre du film rend parfaitement bien cette ambiance au travers de plans très long et d’absence de musique, illustrant ainsi cet ennui et ce dégoût viscéral de la jeune fille pour sa vie. Quelques scènes cocasses font sourire le spectateur face à la révolution de l’effronté Lady MacBeth, un brin féministe avant l’heure. Néanmoins, il est à souligner que le film est particulièrement cru, terrible et surtout violent. Au vu des réactions des spectateurs dans la salle, personne ne s’attendait à une telle tournure, qu’il aurait été peut-être judicieux de préciser, parce qu’il n’est pas facile de rester froid et de marbre comme Katherine, aussi enragée que névrosée par une société patriarcale destructrice et oppressante.

Florence Pugh porte l’ensemble du film, en héroïne glaçante, une sorte d’Emma Bovary badass. Pour son premier film, William Oldroyd étonne, s’inspirant certainement de l‘émancipation et le goût de liberté de Jane Austen, en y apportant sa patte virulente.

On ne peut guère le nier, ce film sort des sentiers battus, déroute, dérange. Au sortir, on ne saurait dire si l’on a aimé ou non. On peut certes souligner la qualité des choix artistiques et le jeu des acteurs, mais on reste assez froid et distancié. Un film troublant à méditer et à digérer.


Fiche technique

Réalisateur(s) : William Oldroyd
Casting : Florence Pugh, Cosmo Jarvis, Paul Hilton,…
Genre : Drame, historique, romance
Pays : Britannique
Production : KMBO

Synopsis

1865, Angleterre rurale. Katherine mène une vie malheureuse d’un mariage sans amour avec un Lord qui a deux fois son âge. Un jour, elle tombe amoureuse d’un jeune palefrenier qui travaille sur les terres de son époux et découvre la passion. Habitée par ce puissant sentiment, Katherine est prête aux plus hautes trahisons pour vivre son amour impossible.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s